Pain sans pétrissage

Pain sans pétrissage

Si vous êtes curieux de savoir comment faire du pain, le pain sans pétrissage est un excellent point de départ. Cette méthode a été rendue célèbre par Jim Lahey, propriétaire de la Sullivan Street Bakery à New York. Elle est très populaire, et pour cause. Contrairement à de nombreuses recettes de pain, elle ne nécessite pas d’équipement spécial ni d’ingrédients délicats, et elle ne demande que quelques minutes de préparation pratique. Cependant, grâce à une longue et lente montée, le pain est parfait à chaque fois, avec une magnifique croûte dorée et un intérieur moelleux.

J’apporte quelques modifications à la recette de Jim, en remplaçant la farine à pain par de la farine tout usage et en ajoutant du zeste de citron et du romarin. C’est brillant, aromatique et doux, l’accompagnement parfait d’un bol de soupe chaud ou d’un délicieux en-cas tout seul. La prochaine fois que vous aurez envie d’un pain de qualité boulangerie, évitez de vous rendre au magasin et faites plutôt cuire ce pain. Ce sera plus amusant, moins cher et tout aussi bon (sinon meilleur). Croyez-moi, cette recette classique n’est pas une recette que vous ne voulez pas manquer.

Ingrédients de la recette du pain sans pétrissage

Il suffit de 6 ingrédients de base pour faire un pain sans pétrissage époustouflant :

Farine – La recette originale de Jim Lahey fait appel à de la farine tout usage, et si c’est ce que vous avez sous la main, elle fonctionnera dans cette recette. Cependant, Jack et moi préférons faire cette recette avec de la farine à pain. Le pain en ressort légèrement moins dense, avec une texture plus légère et plus moelleuse dont nous ne pouvons pas nous passer.
Levure sèche active – Ce pain sans pétrissage ne pourrait pas lever sans elle !
Zeste de citron – Je râpe généralement le zeste de citron lorsque je cuisine, mais pour cette recette, je le coupe en petits carrés pour obtenir un goût de citron plus intense. Le pain entier est citronné, mais les bouchées avec le zeste sont extra-lumineuses et fraîches.
Romarin frais – Son goût agréable rend ce pain réconfortant et accueillant. Le thym frais serait également délicieux ici.
Sel de mer – Il fait ressortir le goût vif et aromatique du citron et du romarin.

Conseils pour les recettes de pain sans pétrissage

Laissez la pâte lever dans un endroit chaud. Comme la levure réagit à la chaleur, le fait de laisser votre pâte lever dans un endroit chaud donnera les meilleurs résultats. Nous aimons mettre la nôtre sur un rebord de fenêtre ensoleillé !
Chronométrez la première levée en fonction de votre emploi du temps. Ce pain est bien fait après une première levée de 12 à 24 heures. C’est un grand écart ! Vous remarquerez peut-être de légères différences dans le pain final en fonction de la durée de la levée (il sera plus gonflé plus longtemps), mais en réalité, cette fourchette est juste pour vous donner de la flexibilité. Tant que la pâte est parsemée de bulles lorsque vous passez à l’étape suivante, laissez-la lever aussi longtemps que cela vous convient.
Soyez doux. Lorsque le pain sans pétrissage est bien sorti, il est parsemé de bulles d’air et sa texture est légère et moelleuse. Pour y parvenir, soyez doux avec la pâte. Après la première levée, tournez la pâte hors du bol avec précaution, en prenant soin de préserver autant de volume que possible pendant que vous travaillez avec elle. Quoi que vous fassiez, ne la frappez pas !
Vous n’êtes pas sûr que votre pâte soit prête à cuire ? Frappez-la ! Pour être sûr que votre pâte est prête à cuire après sa montée de 2 heures, piquez-la avec votre doigt. Si elle revient tout de suite, laissez-la lever un peu plus longtemps. Elle est prête à cuire quand elle rebondit lentement.